Historique
L'ACFO WECK en tant qu'organisme communautaire régional, offre une multitude de services à ses membres.

Les débuts de l'ACFÉO

En janvier 1910, suite à un congrès des Canadiens-français de l’Ontario, est fondée l’Association canadienne-française de l’Éducation de l’Ontario (ACFÉO). Au moment où l’organisme célèbre son 50e anniversaire, il compte 13 sociétés affiliées, soit des organismes de femmes, de cultivateurs, de sociétés patriotiques, d’enseignants, de commissaires d’école, de jeunes, de parents, d’inspecteurs d’écoles, de clubs sociaux, de caisses populaires, de scouts et de guides.  

La création des ACFO

En 1969, l’organisme laisse tomber le mot éducation et devient l’Association canadienne-française de l’Ontario. Un vaste programme d’animation socioculturelle voit le jour et huit centres d’animation régionaux sont créés, subventionnés par le gouvernement fédéral. Les régions sont : Ottawa-Vanier, Est de l’Ontario, Moyen Nord, Grand Nord, Extrême Nord, Toronto, Baie Georgienne, Péninsule du Niagara et Windsor. 

La naissance de l'AFO

Le 25 septembre 2004, l’Association canadienne-française de l’Ontario change son nom à l’Assemblée des communautés franco-ontariennes, tout en gardant le mêmes acronyme (ACFO). En janvier 2005, le siège social déménage de Toronto à Ottawa. Après plus de deux ans de pourparlers avec la Direction Entente Canada-communauté Ontario (DECCO), l’ACFO provinciale signe une convention de fusion avec la DECCO en novembre 2005. Suite à la fusion officielle de l’ACFO et de la DECCO, l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) voit le jour le 3 avril 2006.  

Situation précaire

Malheureusement, les ACFO régionales, après la fusion de l’ACFO provinciale n’ayant plus d’organisme-mère se voient obligées soit de fermer leurs portes, de changer de mission ou de se redéfinir. Certaines ACFO sont mieux établies avec des ressources financières, humaines et matérielles importantes tandis que d’autres sont dans des situations plus précaires. Actuellement, il existe 19 ACFO régionales. 

L'ACFO WECK

Conformément à ses lettres patentes, l’ACFO, régionale Windsor-Essex-Chatham-Kent est constituée en association comme organisme à but non-lucratif le 3 décembre 1984. L'organisme est constituée afin de : travailler à la promotion constante des intérêts des Ontariens et Ontariennes de langue française dans tous les domaines, regrouper les francophones d’Essex, de Kent, de Chatham et de la ville de Windsor, faire la coordination du travail de ses membres. Depuis sa création, l'ACFO WECK n'a cessé de défendre les intérêts des Francophones, d'obtenir des services sociaux, de santé, récréatifs, éducatifs, culturels et économiques en langue française, de susciter le regroupement des Franco-ontariens, d'appuyer les revendications des différents groupes francophones, de promouvoir le développement et l'épanouissement des Francophones de la région WECK.